29.9k - Les trésors de l'existence : La Lune.

 

La lune est une planète satellite de la terre, qui décrit autour de celle-ci une orbite elliptique en 27 jours 7 heures 43  minutes et 11 secondes(révolution sidérales) (Grand Robert).

Diamètre : 3.474 km ... Distance moyenne terre-lune : 384.400 km ... soit un peu plus d'une seconde-lumière ... elle s'éloigne de la Terre d'environ 3,8 centimètres par an ...

La Lune présente, vue de la Terre, une face cachée et une face visible ... qui provient de sa rotation orbitale particulière due à un phénomène qui s'est produit antérieurement,  provoquant un freinage de sa rotation due aux marées et aux forces conjuguées résultant de sa gravitation autour de la Terre et du Soleil ...

La Lune, n'étant plus active, est beaucoup plus « refroidie » que la Terre, toujours en fusion sous sa croûte ... C'est ce qui donne à la Terre une température favorable à la vie et à la liquéfaction de l'eau ...  Il y a plus de 4,5 milliards d'années, la surface de la Lune était un océan de magma liquide ...  Éteinte, la croûte lunaire est composée d'une grande diversité d'éléments : thorium, uranium, silicium, oxygène, magnésium, titane, fer, calcium, hydrogène, potassium et aluminium ...  La croûte lunaire est recouverte d'une couche poussiéreuse appelée régolite, inégalement répartie sur sa  surface, variant de 3 à 5 mètres dans les mers lunaires à 10 à 20 mètres sur les hauts plateaux  ...  Il semblerait qu'un petit noyau existerait, plus ou moins fluide ...

Il est à signaler que le terme mers lunaires ou maria lunaires, provient d'une fausse appréciation des premiers astronomes qui avaient estimé que les larges et sombres plaines basaltiques révélées par leurs lunettes,  étaient de vrais mers et océans comme sur la Terre ... De là, le nom latin de maria au pluriel et mare au singulier qui veut dire mer ...

Les voyageurs de l'espace : dénommés astronautes (du grec astron, étoile) pour les pays anglo-saxons,  cosmonautes (du grec Kosmos,univers)  pour les Russes, spationautes (du latin spatium, espace) pour les européens et taïkonautes (du chinois taïkong, espace) pour les Chinois) ...

Youri Gagarine  fut en 1961, le premier cosmonaute ou astronaute à voyager dans l'espace avec le vol le plus court en une seule orbite ...  La première femme dans l'espace fut Valentina Terechkova en 1963 ... Depuis lors,  le 10 décembre 2006, le cap symbolique du millième astronaute a été atteint par l'américain Mark Polanski ... Ces missions ont été accomplies par 449 personnes différentes, soit 280 Américains, 99 Russes et 64 de différentes nationalités, dont 31 européens (9 Français et deux Belges) ...  Le plus jeune avait 25 ans  (Herman Titov) et le plus âgé (John Glenn) avait 78 ans ...  Sur les 449 personnes, il y avait 44 femmes dont une française (Claudie Haigneré) ... 12 astronautes ont marché sur la Lune sur les 24 faisant partie des missions (tous américains), le premier étant Neil Armstrong le 21 juillet 1969 (mission Apollo 11) ... On ne prévoit plus l'alunissage de l'homme avant une bonne dizaine d'années ...  Malheureusement, on déplore le décès en mission spatiale de 18 personnes ...  L'Homme a  passé 29.927 jours dans l'espace soit près de 82 ans ...

L'établissement de missions lunaires de longues durées est liées à la possibilité d'exploiter les glaces d'eau, cependant les radiotélescopes braqués sur les cratères polaires révèlent que ces glaces d'eau sont plus rares qu'escomptées  et de plus, une étude des échantillons de sol ramenés, en août 2010, par la mission Apollo relance l'hypothèse que la Lune serait très sèche...

L'origine de la Lune est au cœur d'un débat scientifique qui évoque de nombreuses hypothèses dont la plus acceptée est celle d'un impact géant du à la collision entre la jeune Terre et Théia, un objet de la taille de Mars que la Terre aurait éliminé par impact, en l'éjectant dans l'espace et en le détruisant ...  environ 2 % de l'impacteur resté en orbite, aurait produit un anneau et par accrétion de cet anneau aurait formé la Lune ... Les conséquences de cette collision auraient été majeures pour notre planète et serait à la base du développement de la vie complexe ...

On peut dire que la Lune est la sœur de la Terre et que Théia est son père, sacrifié pour l'engrosser de la vie ...  en effet :

1. Cette collision aurait permis à la Terre de devenir plus massive par l'absorption de sa jumelle ...

2. La gravité de la Terre s'est accrue par l'impact ... On peut estimer que la « proto-Terre » avant cet impact géant était très semblable à Vénus (troisième planète du système solaire par sa masse et sa taille et presqu'aussi grande que la Terre ... (périmètre équatorial 38.025 km, celui de la Terre 40.000 km.) L'accroissement de la gravité a permis de mieux retenir les gaz de l'atmosphère primitive avec la conséquence que les comètes qui nous ont heurtés se sont désintégrées pour faire place à une quantité d'eau équivalente à toute celle présente sur Terre ...

3. Cet impact aurait été vital pour notre planète en grossissant son noyau ... Combiné à la rotation de la Terre, l'impact est à l'origine  de la magnétosphère (région entourant un objet céleste dans laquelle les phénomènes physiques sont dominés ou organisés par son champ magnétique comme la Terre, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) ... La magnétosphère nous protège des radiations mortelles du vent solaire ...

4.  Suite à l'accroissement du noyau devenu plus massif et diffusant une plus forte énergie, la roche en fusion du manteau serait montée vers la surface en créant des volcans ... libérant des gaz et provoquant l'effet de serre qui permit à la Terre de se réchauffer et de provoquer de la vapeur d'eau et des nuages ...  l'autre moitié de toute l'eau volcanique serait retombée sur la Terre sous forme de pluie ...

5. Théia aurait également contribué à la stabilité des climats et des températures ... Après avoir été pulvérisée en nous heurtant, Théia aurait laissé des débris en orbite autour de la Terre, provenant  d'elle-même et du manteau de la « proto-Terre » ... Ces débris ont d'abord produit un anneau qui s'est ensuite amalgamé pour former la Lune ... L'attraction de la Lune sur la Terre provoque le phénomène de « précession des équinoxes » qui est le lent changement de l'axe de rotation de la Terre ... qui dure environ 25.800 années en décrivant une sorte de cône ... Il est provoqué par le couple qu'exercent les forces de marées de la Lune et du Soleil sur le renflement équatorial de la Terre ... Ce phénomène aurait déjà été découvert pas Hipparque aux environs de 130 avant J-C. ...

SANS CETTE LUNE SI MASSIVE, l'inclinaison de l'axe de rotation de la Terre serait chaotique, oscillant de façon irrégulière à l'échelle des temps géologiques, quasiment de 0 à 90°, LES CLIMATS CHANGERAIENT DU TOUT AU TOUT, CE QUI AURAIT ÉTÉ TRÈS DÉFAVORABLE AU DÉVELOPPEMENT DES FORMES VIVANTES ÉVOLUÉES, surtout sur les continents, biotope de l'homme ...

-----

La Lune dans le passé : en 450 avant J.C, Démocrite y voyait « des montagnes élevées et des vallées creuses » ...  Pour  Aristote (-384 à -322) la Lune est une sphère lisse et inaltérable et son disciple Cléarque de Soles, explique les taches lunaires par le fait que la Lune est un miroir qui réfléchit le paysage terrestre, malgré Plutarque cette théorie prévalut jusqu'à Galilée au 15 ème siècle avec la théorie d'un monde imparfait sous la Lune et parfait au-dessus ... Plutarque (46-125) pensait que c'était une terre céleste, les zones sombres et régulières étant remplie d'eau  (en latin Maria : mers au pluriel) et les hauts plateaux de couleur claire furent baptisés Terrae  ...  Galilée (1564-1642) en développant sa lunette, a découvert en observant la Lune, qu'il s'y trouve des montagnes qu'il estime hautes de 7.000 mètres ...

-----

 

Le chant de la Lune.

 

Voyeuse inassouvie, présente en son ciel noir

Compagne de la nuit qui se pique d'étoiles,

Tu lorgnes les amants, qui se cachent le soir

Cherchant la passion qu'ils trouvent sous le voile.

 

Les oiseaux de la nuit ont les yeux grands ouverts

Pour guetter lapereaux et tendres tourterelles

Tièdes endormies sous de grandes tonnelles,

En rêvant encore de beaux espaces verts.

 

La lune attend le jour,  en début d'accordailles

Avec les matins clairs,  qui animent les coqs,

Et  les semeurs debout, déjà prêts aux semailles,

Les laboureurs penchés sur le fer de  leur soc.

 

Douce amante du ciel, toute belle de nuit

En coiffe d'étoiles, et habit de déesse

Qui se drape de soie, en très belle princesse

Qu'on fêtera le soir, à l'heure de minuit.

 

Amie de nos nuits, veillant notre sommeil

Comme une compagne, belle amante attentive,

Gardienne du repos, en quête d'un réveil

Par songes malveillants,  troublant nos nuits festives.

 

-------

 

Citations d'auteurs célèbres qui ont évoqué la  Lune et lui ont donné ses lettres de noblesse en la nommant « Reine de la Nuit » :

La gloire, astre tardif, Lune sereine et sombre qui se lève sur les tombeaux.  (Victor Hugo)

La lune est pleine et on ne sait pas qui l'a mise dans cet état.  (Alphonse Allais)

De deux choses lune ... l'autre, c'est le soleil.  (Jacques Prévert)

Ce que je préférerais, c'est d'aimer la terre comme j'aime la lune et de n'effleurer sa beauté que des yeux.  (Friedrich Nietzsche)

La preuve que la lune est habitée, c'est qu'il y a de la lumière.  (Francis Blanche)

La lune de miel est finie quand le mari cesse d'aider sa femme à faire la vaisselle et qu'il la fait tout seul.  (Robert Rocca)

La lune est le soleil des statues.  (Jean Cocteau)

L'homme qui aime normalement sous le soleil, adore frénétiquement sous la lune  (Guy de Maupassant)

La lune est le rêve du soleil.  (Paul Klee)

Le génie de Newton a consisté à dire que la lune tombe, alors que tout le monde voit bien qu'elle ne tombe pas.  (Paul Valéry)

La rêverie est le clair de lune de la pensée. (Jules Renard)

Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt.  (Proverbe chinois)

Il ne sert à rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la Terre.  (François Mauriac)

Visez toujours la lune.  Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles.  (Les Brown)

J'aime penser que la lune est là, même si je ne la regarde pas.  (Albert Einstein)

Les mathématiciens étudient le soleil et la lune et oublient ce qu'ils ont sous les pieds. (Diogène)

 

-----