Hémianopsie absolue droite

Trouble du champ visuel dans lequel le sujet ne perçoit qu’une moitié du champ visuel de chaque œil. Il s’agit donc de la perte totale de la vision droite. Si je regarde un texte, je ne vois que sa partie gauche. Au bout d’une ligne de  lecture, je dois repérer celle-ci avec le doigt d’une main et trouver l’autre ligne avec un doigt de l’autre main, ce qui rend la lecture très éprouvante.

Il en existe d’autres : binasale, bitemporale, hétéronyme, homonyme, nasale ou temporale qui sont moins graves et dans certains cas peuvent se corriger. L’hémianopsie absolue dont je suis atteint est irréversible car elle est due à une altération cellulaire du cerveau tellement microscopique qu’elle est irréparable.

°°°°°

Une hémianopsie est une perte ou une diminution de la vue dans une moitié du champ visuel d’un œil ou des deux yeux

Dans ce dernier cas, elle peut être hétéronyme si le champ visuel concerné de chaque œil est différent, ou homonyme dans le cas contraire. Le champ visuel altéré peut être latéral droit, latéral gauche (atteinte latérale), vertical haut, vertical bas (on parle alors d’atteinte altitudinale).

Lorsque cette perte n’intéresse qu’un quart et non la moitié d’un champ visuel, on parle alors de quadranopsie.

La mise en évidence de cette perte de vue sectorisée, en cas d’homonymie, permet de la rattacher à une altération des voies visuelles ou de l’aire cérébrale occipitale de projection visuelle, du côté opposé à la perte du champ visuel, droit ou gauche.

°°°°°

 

Topographie de l'hémianopsie 

L'hémianopsie latérale homonyme (HLH) est une hémianopsie dans laquelle la perte du champ visuel se situe du côté opposé à la lésion l'ayant entraînée. Une lésion à droite entraîne donc une HLH à gauche. Elle est dite homonyme car le champ visuel perdu est, par rapport au malade, du même côté pour les deux yeux.

La lésion en cause se situe en arrière du chiasma optique.

 

 

Image hemianoplh.gif

 

 

hemianopsie.jpg (565×297)